Quelques conseils pour assurer son tir pendant une chasse en battue

assurer son tir pendant une chasse en battue

Durant le temps d’un week-end ou pendant vos vacances, un meilleur moyen de se procurer une bonne décharge d’adrénaline serait d’organiser une battue avec des amis. La chasse en battue fait partie des loisirs les plus appréciés en Europe. Elle est souvent régie par des lois au niveau des communautés locales afin d’assurer la survie des espèces. On sera tous d’avis que le plus important dans une chasse est bel et bien d’atteindre sa cible, c’est-à-dire d’abattre la proie. Nous développerons donc dans cet article les préalables pour réussir cet exploit.

La chasse en battue : qu’en est-il réellement  ?

Cette forme de chasse nécessite un grand nombre de participants qui se divisent en deux groupes à savoir les traqueurs et les tireurs. D‘un côté, les traqueurs souvent accompagnés des chiens de chasse ont pour rôle de repérer et de repousser la proie en faisant du bruit vers la zone de tir de l’autre côté où sont postés les tireurs. Vous conviendriez bien avec nous que ce mode de chasse nécessite beaucoup de rigueurs et de disciplines de la part des participants pour garantir la sécurité de tous.

Très souvent, la chasse en battue est précédée d’une étape d’enquête pour s’assurer de la présence d’une proie dans la zone pour les territoires moins vastes. Cette étape désignée sous le nom de « faire le pied » consiste à chercher des indices de la présence d’un animal tel que les empreintes de pattes. Une fois les conditions réunies et la décision d’entamer la chasse prise, le responsable de la battue réunie tous les participants pour leur donner les consignes de chasse et la définition des signaux.

Conseils pratiques pour assurer son tir pendant une battue

Manquer son tir lors d’une chasse en battue et voir le gibier s’échapper s’avère très embarrassant. Cela vous amène à vous poser les questions suivantes : à quelle étape ai-je commis l’erreur ? Les conditions n’étaient pas favorables ? N’était-ce pas le moment idéal pour faire feu ? etc. Pour pallier ces regrets, nous vous avons élaboré quelques conseils importants pour réussir son tir lors d’une battue et qui se déclinent dans les points suivants.
Faire un bon choix de l’arme à utiliser :

Il est crucial d’être à votre aise avec votre arme et de pourvoir la manipulée avec une grande simplicité. Chers Messieurs, en avoir une plus grosse n’est pas forcément idéal dans le cas présent. Une arme trop grande pour votre physique ne jouera pas à votre avantage. Pour ce faire, une fois dans la boutique de vente d’arme, pensez à choisir un modèle qui vous sera bien malléable dans les positions de tir. Assurez-vous aussi d’apprécier l’emplacement de la lunette de visée optique.

Pratiquer des essais :
Il est très important de vous familiariser avec votre arme, ne faire qu’un avec elle et pour cela, vous devez vous entrainer que ce soit au stand de tir ou chez vous à la maison. Il serait aussi intéressant de vous entrainer avec des séries de tirs sur des cibles en mouvement afin d’avoir une bonne maîtrise en condition de battue.

Rester silencieux une fois en position
Au cours de la battue, le tireur doit rester le plus silencieux possible. Pour l’occasion, vous devez éviter les accoutrements (vêtements et chaussures) trop bruyants, vous retenir de papoter avec les partenaires, éviter au maximum de vous déplacer et le faire dans le silence absolu en rejoignant votre poste. Vous devez aussi vous abstenir de mettre du parfum ou de fumer avant ou pendant la battue. De grâce, faites vos besoins avant la battue, pour ne pas avoir à le faire sur le territoire de chasse. Les bruts et les odeurs émis pourront déceler votre présence et faire fuir le gibier.

Choisir un endroit idéal pour se poster
Il est important pour le tireur de se fondre dans le paysage pour ne pas être vu par l’animal. Pour cela, le choix de votre habillement doit être en fonction de l’environnement de chasse. Il faut éviter les hauteurs et les zones trop exposées, privilégier les coins sombres, choisir un poste qui donne une large vue et qui vous garantit de ne pas vous faire repérer afin d’assurer la discrétion.

Rester vigilant
La concentration et un sens de perception aiguisé seront des atouts indéniables. Vous devez être attentif et en alerte pour percevoir les bruits et gestes autour de vous. Dans la forêt, vous pourriez avoir un allié idéal qu’est le geai des chênes. C’est un oiseau qui vous alertera par ses cris quand il perçoit des mouvements ou des bruits d’animaux. Prêtez donc une attention particulière aux cris de cet oiseau.

La patience est d’or
Savoir rester immobile est d’une grande importance au cours d’une battue. Assurez-vous d’être à votre aise dans la position prise pour ne pas être contraint de bouger ou de gesticuler durant le guet. Il faudrait aussi penser à enlever tout débris comme les branches et feuilles sèches susceptibles de faire du bruit.

Poser des indicateurs sur le terrain
Il serait intéressant de marquer le chemin emprunté par l’animal dans ses déplacements. Posez des indicateurs (branches ou autres éléments visibles, mais appartenant au milieu) aux endroits où des traces de l’animal ont été identifiées. Les animaux ont tendance à emprunter les mêmes itinéraires. Un bon repérage pourra vous permettre d’anticiper le déplacement de l’animal.

Être prêt à tout moment
Aussitôt la chasse ouverte, vous devez être aux aguets dès que vous rejoignez votre poste. Il se peut que l’animal tente de s’échapper à l’arrivée des chasseurs.

Éviter la précipitation à la vue du gibier
Il est important de prendre patience et de se rassurer que l’animal réponde aux normes. Évitez de prendre les laies suitées comme cible.

Mettre un accent particulier sur la sécurité
Pour des questions de sécurité des autres participants, un angle de tir de 30° est défini. Vous ne devez sous aucun prétexte aller au-delà de cet angle. Aussi, il n’est pas permis de quitter son poste pendant que la battue est encore en cours.

La chasse en battue est une activité assez passionnante et qui procure beaucoup d’adrénaline aux participants. Cette euphorie peut rapidement se transformer en déception si le gibier convoité n’est pas abattu. Le stress, le manque d’attention et l’agitation sont des facteurs qui sont susceptibles d’affecter la capacité des tireurs à faire mouche. Ces quelques conseils cités ci-dessus pourront vous aider à accroitre considérablement vos chances lors des battues pour atteindre votre cible. Toutefois, la pratique régulière de cette activité vous permettra aussi d’acquérir de l’expérience indispensable pour faire de vous un tireur hors pair.